PHOCOS AG

Magirus-Deutz-Str. 12, D-89077 Ulm, Allemagne

CONDITIONS GENERALES D’EXPORTATION 

1. Domaine d’application

Principalement, les présentes Conditions générales d’exportation (ci-après dénommées « GCE ») s’appliquent à toutes les livraisons, prestations et offres de Phocos AG, Magirus-Deutz-Straße 12, 89077 Ulm, Allemagne (ci-après dénommées « Vendeur »), à condition qu’ils n’ont pas été modifiés ou exclus expressément et par écrit. Toutes les conditions divergentes sont rejetées et ne font partie d’aucun contrat, même si le Vendeur ne déclare pas son refus expressément et par écrit. 

2. Conclusion du contrat, prix, emballage et frais d’emballage, expédition, assurance transport

2.1 Toutes les offres du vendeur sont sans engagement. Si le vendeur a fixé un délai d’acceptation dans son offre écrite et ferme, le contrat est réputé conclu, lorsque l’acheteur avant l’expiration de ce délai a envoyé une acceptation écrite, tant que cette acceptation parvient au vendeur au moins dans les 3 jours après la date d’expiration fixée. Le contenu contractuel est défini par les spécifications techniques du vendeur.

2.2 Tous les prix sont pour la livraison départ usine du vendeur (EXW Incoterms 2010 – voir 3.1), hors TVA allemande. Les acheteurs à l’intérieur de l’Union européenne doivent indiquer leur numéro d’identification TVA à la formation du contrat.

2.3 Les marchandises sont expédiées à la charge et aux risques de l’acheteur.

2.4 Les appareils et moyens auxiliaires livrés doivent être assemblés par l’Acheteur.

3. Livraison, transfert des risques, déclaration

3.1 Sauf convention contraire, toutes les livraisons seront effectuées exclusivement départ usine du vendeur en Allemagne (EXW Incoterms 2010). La livraison est effectuée à partir des travaux du Vendeur tels que déterminée dans sa confirmation de commande (soit d’Allemagne, d’Australie, d’Inde ou de Suisse). Tout accord commercial dérogatoire convenu sera interprété conformément aux Incoterms de la Chambre de commerce internationale de Paris.

3.2 Les livraisons partielles sont autorisées.

4. Délai de livraison, retard, annulation du contrat

4.1 Toutes les dates de livraison sont sans engagement et ne sont contraignantes que si elles sont convenues expressément et par écrit. Le délai de livraison commence à courir avec l’envoi de la confirmation de vente, mais ni avant la production de tous les documents, licences, autorisations et autres formalités exigées de l’Acheteur, ni avant réception des avances convenues.

4.2 Si le vendeur est responsable du retard de livraison, l’acheteur, après 3 semaines de retard – à l’exclusion des autres réclamations – a droit à des dommages-intérêts – s’il justifie qu’il a subi des dommages – pour chaque nouvelle semaine complète de retard, payable à un taux de 0,5% – mais ne dépassant pas 5% au total – calculé sur la valeur de la partie de la livraison qui, en raison du retard, ne peut pas être utilisée comme prévu. Le numéro 8.2 s’applique en conséquence.

4.3 Si le montant maximum des dommages-intérêts liquidés conformément au no. 4.2 sont atteints, l’Acheteur – après avoir fixé un délai raisonnable supplémentaire combiné à l’annonce du refus de l’acceptation de la livraison – peut notifier par écrit au Vendeur la résiliation du contrat pour la partie de la marchandise retardée , sauf lorsque le vendeur livre avant la résiliation.

4.4 Si l’acheteur est en retard par rapport à une obligation contractuelle essentielle, le vendeur est en droit de prolonger le délai de livraison en fonction du délai. Le n ° 5 s’applique de manière analogue.

5. Acceptation de la livraison

L’Acheteur supporte tous les frais de stockage, d’assurance, de protection, etc. résultant de toute acceptation tardive. Sans autre preuve, l’Acheteur doit payer par semaine de retard les dommages et intérêts liquidés d’au moins 0,5% de la valeur de la commande, mais ne dépassant pas 5% au total. 

Le Vendeur peut demander, par notification écrite, à l’Acheteur d’accepter la livraison dans un délai supplémentaire si l’Acheteur n’a pas accepté la livraison à l’heure fixée de la livraison. Néanmoins, cela n’affecte pas la réclamation du vendeur sur le prix d’achat. 

Après l’expiration de la période supplémentaire, le vendeur est en droit de résilier le contrat en tout ou en partie par notification écrite et de réclamer des dommages-intérêts, y compris des réclamations pour manque à gagner. 

6. Paiement

6.1 Sauf convention contraire, tous les paiements doivent être effectués par paiement anticipé. Si les partenaires contractuels conviennent d’une lettre de crédit documentaire, les «Coutumes et pratiques uniformes pour les crédits documentaires» de la Chambre de commerce internationale de Paris (UCP 600) sont applicables. Sauf indication contraire dans la confirmation de commande du Vendeur, tous les paiements seront effectués en EURO sans tenir compte des écarts du taux de change et sans aucune réduction ou remise « bureau de paye gratuit » du Vendeur.

6.2 En cas de retard de paiement, le Vendeur a droit à des intérêts à compter de la date d’échéance du paiement. Le taux d’intérêt est supérieur de 8 points de pourcentage au taux préférentiel de la Banque centrale européenne. Jusqu’à présent, le vendeur peut suspendre l’exécution du contrat. Si l’Acheteur n’a pas payé le montant convenu dans un délai supplémentaire raisonnable n’excédant pas 1 mois après la date d’échéance du paiement, le Vendeur est en droit de résilier le contrat par notification écrite et de réclamer une compensation pour toute perte, y compris les réclamations pour manque à gagner qu’il a encouru.

6.3 (solvabilité, retard de paiement) Si des circonstances particulières créent des doutes considérables concernant la solvabilité de l’acheteur, toutes les réclamations résultant de l’ensemble de la relation commerciale deviendront exigibles immédiatement. Le vendeur a également le droit d’exiger la livraison contre paiement anticipé. La phrase 1 s’applique en conséquence concernant le retard de paiement de l’acheteur pour un autre contrat avec le vendeur. Si le paiement échelonné est convenu et que l’acheteur retarde plus de 10% du prix d’achat dû, l’intégralité du prix d’achat deviendra immédiatement exigible.

6.4 Le Vendeur est en droit d’exiger le paiement à l’avance du prix d’achat des produits spécifiques au client ou des variantes de ceux-ci, payable avant le début de la production au plus tard.

7. Responsabilité pour la conformité des marchandises

7.1 (Obligation d’examen et de notification) Après acceptation, l’Acheteur doit examiner la marchandise sans délai. Il doit donc respecter les normes industrielles reconnues. En tout état de cause, l’Acheteur perd le droit de se prévaloir d’un défaut de conformité de la marchandise s’il n’en informe pas le Vendeur, précisant précisément la nature du défaut de conformité, dès qu’il l’a découvert ou aurait dû découvert. Après accord avec le vendeur, l’acheteur est responsable de la sécurisation de toutes les preuves.

7.2 (Manipulation et stockage) La preuve d’un traitement soigné et d’un stockage adéquat et sec des marchandises incombe à l’Acheteur.

7.3 (Réparation des défauts, livraison de substitution) Si les marchandises ne sont pas conformes au contrat, le Vendeur peut remédier au défaut de conformité dans un premier temps et à sa seule discrétion dans un délai de quatre semaines après la demande de l’Acheteur et, même si les défauts sont substantiels, par réparation ou livraison de substitution. Toute réparation doit être effectuée sur le lieu d’affaires du destinataire convenu dans le contrat. Si le lieu de ce destinataire diffère du lieu d’affaires de l’Acheteur, cela doit être divulgué au Vendeur. Dans le cas contraire, ce dernier ne supportera aucun frais ainsi augmenté. L’Acheteur – sur demande raisonnable et selon les instructions du Vendeur – est tenu de participer à tous travaux de réparation contre remboursement de ses frais.

7.4 (Réduction au prorata, résiliation du contrat) Si le vendeur ne remédie pas au défaut de conformité selon le no. 7.3 par réparation ou remplacement, l’Acheteur a droit à une réduction proportionnelle raisonnable du prix d’achat. Si le défaut de conformité est fondamental, l’Acheteur peut fixer un délai final d’exécution et après expiration infructueuse de ce délai définitif demander la résiliation du contrat.

7.5 Le vendeur n’est responsable des pertes indirectes que conformément aux stipulations du n ° 8.2.

7.6 (Écarts d’usage dans le commerce, changements de construction) Les écarts, qui sont d’usage dans le commerce, concernant les quantités, les mesures, la qualité, les poids, etc. sont autorisés. Des modifications de construction équivalentes sont réservées. En ce qui concerne les articles spécifiques au client et les biens fournis avec des écarts publicitaires particuliers dans le volume de livraison jusqu’à 10% plus ou moins sont réservés.

7.7 (Observation des instructions du vendeur) Les instructions du vendeur concernant le traitement ultérieur ou l’application des marchandises doivent être respectées par l’acheteur, sinon les réclamations fondées sur des défauts ne seront pas reconnues.

8. Responsabilité pour devoirs subsidiaires, limitation générale de responsabilité 

8.1 Le vendeur est uniquement responsable des obligations subsidiaires contractuelles ou précontractuelles conformément aux dispositions des nos. 4, 8.2 et no. 12.

8.2 Sauf comme stipulé dans les nos. 4.2, 4.3 et 7.1 à 7.4, 8, 11 et 12, le Vendeur ne sera pas responsable – sans égard aux raisons légales – de tout défaut de conformité et dommages. Cela s’applique à tout dommage causé par le vice ou les droits de tiers, y compris les pertes de production, de profit ou d’autres pertes indirectes, quelles qu’elles soient (pertes et dommages non subis par les marchandises livrées elles-mêmes). En cas de responsabilité pour une violation fondamentale du contrat, le vendeur est responsable, également en cas de négligence grave, mais uniquement pour les pertes contractuelles typiques qui auraient pu être raisonnablement prévues. Le vendeur est toutefois responsable en cas de négligence grave, de garanties particulièrement rendues, de fraude, de dommages causés à la vie, au corps ou à la santé ou s’il existe une responsabilité concernant des blessures physiques ou des dommages à des articles privés en vertu des lois allemandes ou étrangères sur la responsabilité du fait des produits.

9. Mode d’emploi du vendeur, tests de fonctionnement, réparations

9.1 L’Acheteur n’est autorisé à utiliser les produits livrés que dans le strict respect des instructions d’utilisation du Vendeur.

9.2 Les produits livrés doivent être testés régulièrement de temps en temps. Ce n’est que par des tests de fonctionnement continus qu’une fonction sûre et durable peut être vérifiée et garantie.

9.3 Par conséquent, les réparations ne peuvent être effectuées que par le vendeur. En cas de réparations non autorisées, il existe un risque de dysfonctionnement. Le vendeur n’assumera donc aucune responsabilité.

10. Outils, plans, documents de vente, logiciels, secret

10.1 Tous les droits concernant les outils, dessins, ébauches et plans du Vendeur, en particulier les droits de brevet, de copie et d’invention restent la propriété du Vendeur. Tous les documents de vente tels que les catalogues, les échantillons et les livres d’échantillons, les listes de prix, etc., qui sont mis à la disposition de l’acheteur, restent la propriété du vendeur et doivent être retournés au vendeur sur demande.

10.2 Tous les documents relatifs à une offre, tels que des images, des dessins, des poids, des mesures, des capacités ou des données sur d’autres qualités et d’autres informations sur les produits et services contractuels, ne sont contraignants qu’approximativement. Tous les droits de propriété et droits d’auteur concernant les informations du vendeur – également sous forme électronique – restent la propriété de ce dernier.

10.3 Tout logiciel fourni par le Vendeur reste la propriété de ce dernier. Sans le consentement écrit préalable du vendeur, il ne peut être mis à la disposition de tiers, copié ou dupliqué de toute autre manière. L’Acheteur disposera d’une licence non exclusive et non transférable pour utiliser le logiciel dans ses œuvres auxquelles les biens ont été fournis.

10.4 Les parties contractuelles conviennent de garder secrets tous les détails commerciaux et techniques de leur entreprise mutuelle – s’ils ont été marqués comme secrets ou si l’intérêt pour la confidentialité découle des circonstances. Cela vaut également pour les éléments mentionnés dans le no. 10.1 à 10.3, qui ne doivent pas non plus être divulgués ou mis à la disposition de tiers.

10.5 Les parties contractuelles veillent également à ce que leurs sous-traitants soient soumis à la même obligation de confidentialité que celle énoncée au no. 10.4.

11. Non-exécution, impossibilité, incapacité

Dans la mesure où le vendeur n’est pas en mesure de livrer en tout ou en partie, l’acheteur peut résilier le contrat par notification écrite au vendeur pour la partie non livrée, sauf si l’acceptation d’une exécution partielle doit être une demande déraisonnable. Les numéros 8.2 et 12 s’appliquent en conséquence. 

12. Acte de Dieu

12.1 Chaque partie n’est pas responsable de l’inexécution, si l’exécution est empêchée par des circonstances indépendantes de sa volonté ou en particulier par l’une des circonstances suivantes: incendie, catastrophe naturelle, guerre, saisie, réquisition, interdiction d’exportation, embargo ou autre autorité des mesures, une pénurie générale de matériaux, des restrictions dans l’utilisation de l’énergie, des conflits du travail ou si une rupture de contrat de sous-traitants est causée par de telles circonstances.

12.2 Chaque partie peut, par notification écrite, résilier le contrat si l’exécution est empêchée pendant plus de 6 mois conformément au no. 12.1.

13. Durée de limitation

Toutes les réclamations de l’Acheteur fondées sur un défaut de conformité avec le contrat seront limitées dans le temps et prescrites dans un délai de 12 mois à compter du transfert des risques (n ° 3). La responsabilité du vendeur est limitée à tout défaut de conformité qui apparaît dans ce délai. Cela n’affecte pas le délai légal des réclamations, qui sont sous la responsabilité illimitée selon no. 8.2 et qui sont basés sur l’installation des produits livrés dans les bâtiments. 

14. Réserve de propriété et propriété

14.1 Toutes les marchandises livrées restent la propriété du vendeur jusqu’à ce que toutes ses réclamations de prix d’achat résultant de la relation contractuelle sous-jacente soient entièrement payées. Si la validité de la réserve de propriété est soumise à des conditions ou réglementations particulières dans le pays de destination, l’Acheteur est responsable de l’observation et du respect de ces conditions ou réglementations. Il en informe le Vendeur. Toute lettre de change ou chèque n’est réputé être exécuté qu’à réception de l’intégralité du paiement.

14.2 L’Acheteur doit aider le Vendeur à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la propriété et le titre de propriété du Vendeur sur le produit dans le pays concerné. L’Acheteur informera le Vendeur de tout danger concernant la propriété du Vendeur. Cela s’applique en particulier aux cessions de tiers ou aux mesures d’autorité.

14.3 Le Vendeur – après rappel – est en droit de résilier le contrat et de reprendre toute marchandise livrée sous réserve de propriété après l’expiration infructueuse d’un délai supplémentaire raisonnable constaté à l’Acheteur et d’annuler le contrat, si l’Acheteur ne remplit pas ses obligations contractuelles, notamment en cas de retard de paiement. Le Vendeur n’est pas obligé de fixer un délai supplémentaire en cas d’exceptions légales.

14.4 L’Acheteur assurera la marchandise livrée à ses frais contre le vol, le feu, les dégâts des eaux et autres risques jusqu’à ce que le paiement intégral soit effectué.

14.5 Si la valeur de tous les titres dépasse la valeur de toutes les créances garanties de plus de 10%, le vendeur doit, sur demande, renoncer aux titres à sa discrétion.

15. Divers

15.1 Tous les droits et obligations de l’une ou l’autre partie ne sont pas cessibles, à l’exception des cessions de réclamations de prix d’achat aux banques du vendeur.

15.2 Les modifications, amendements ou autres accords subsidiaires à la présente GCE sont requis par écrit.

15.3 Tout contrat conclu en vertu du présent GCE restera valide, bien que des conditions uniques devraient être ou devenir invalides.

15.4 L’Acheteur a uniquement le droit de compenser les réclamations ou de suspendre l’exécution contractuelle des réclamations qui n’ont pas été refusées par le Vendeur ou qui ont été accordées par les tribunaux.

15.5 (Marques, noms commerciaux, marketing, propriété industrielle du Vendeur) Uniquement avec l’accord écrit préalable et uniquement dans l’intérêt du Vendeur, l’Acheteur est autorisé à utiliser ou à faire enregistrer des marques, noms commerciaux ou autres signes du vendeur.

15.6 (Propriété industrielle de tiers) L’Acheteur est responsable que les droits de propriété industrielle de tiers ne soient pas violés en raison de ses instructions concernant les formes, mesures, couleurs, poids, etc. L’Acheteur indemnisera le Vendeur, y compris tous les frais et dépenses survenant avant et en dehors des tribunaux et assister le Vendeur sur sa demande dans tout litige contre les réclamations de tiers pour violation des droits de propriété industrielle susvisés.

16. Conformité à la loi

Le vendeur est responsable du respect des réglementations allemandes applicables, qui sont déterminantes sauf accord contraire et en ce qui concerne les produits fabriqués en Allemagne. L’observation et la mise en œuvre de la législation applicable sur le commerce extérieur (par exemple les licences d’importation ou de change, etc.) et d’autres lois en dehors de l’Allemagne sont de la responsabilité de l’acheteur. 

17. Lieu d’exécution, résolution des litiges, loi applicable

17.1 Sauf convention contraire, le lieu d’exécution général est le siège social du Vendeur à D-89077 Ulm, Allemagne.

17.2 Tous les litiges résultant de ou en relation avec les contrats en vertu des présentes CGV seront définitivement réglés au siège du Vendeur, sans recours aux tribunaux, conformément au Règlement d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale, Paris, par un ou plusieurs arbitres désignés conformément au dit règlement. La Partie perdante, telle que déterminée par les arbitres, paiera toutes les dépenses raisonnables engagées à la Partie gagnante en relation avec un tel différend. Le lieu de l’arbitrage sera D-89077 Ulm, Allemagne.

17.3 Au lieu de cela, le tribunal d’arbitrage prévu au numéro 17.2, les tribunaux d’État compétents de D-89077 Ulm, en Allemagne, prendront des décisions définitives et contraignantes concernant les litiges avec des acheteurs de l’Union européenne ou d’Islande, de Norvège ou de Suisse.

17.4 Dans tous les cas, le vendeur est également en droit d’invoquer les tribunaux de l’État du lieu de travail de l’acheteur.

17.5 Tous les contrats conclus en vertu du présent GCE seront soumis à la Convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises (CVIM) du 11.04.1980. Le droit matériel et procédural subsidiaire sera celui en vigueur au siège du vendeur en Allemagne.

Entrer en contact Vous ne savez pas de quoi vous avez besoin? Parlez aux experts!

Amériques
Etats-Unis

Phocos Americas, Inc.
Tucson, AZ USA
Téléphone +1 520 777-7906
Info.na@phocos.com
EMEA
Allemagne

Phocos AG
Ulm Allemagne
Téléphone +49 731 9380688-0
info@phocos.com
SAARC
Inde

Phocos India Solar Pvt Ltd.
Puducherry - Inde
Téléphone +91 413 2972328
info-india@phocos.com
APAC
Chine

Phocos China Ltd.
Qingdao Chine
Téléphone +86 532 83837020
info-china@phocos.com
Back to top